Nos accueils

déscription/crédit
déscription/crédit
déscription/crédit
déscription/crédit
déscription/crédit
 
déscription/crédit
déscription/crédit
déscription/crédit
déscription/crédit
déscription/crédit

.

Les programmations, un tissu culturel

Chaque saison, en dehors de la programmation des spectacles de la compagnie, nous travaillons à la diffusion de productions théâtrales d’autres troupes belges et étrangères, en milieu scolaire et pour le tout public.
Au fil des ans, de nos rencontres, un tissu, un réseau culturel se sont créés.
 Les programmations ne se limitent pas à une simple diffusion. Nous nous efforçons au maximum de privilégier le sens du projet en y intéressant de nombreux partenaires du monde associatif pour susciter des actions, des relais. Les associations de terrain sont à nouveau de plus en plus demandeuses et intéressées par l’action culturelle et par le théâtre. Certaines qui se côtoient au sein même d’institutions culturelles ne se connaissent pas toujours et sont en recherche de partenaires. Le travail théâtral tel que nous le pratiquons conduit souvent à des rapprochements prometteurs. C’est ce type de partenariat que nous voulons développer dans les années à venir.

Les accueils réalisés par le Théâtre du Copion

2015 :

– Accueil du Café des Familles lors de la journée “Tutti Quanti” et de la journée internationale des femmes à Saint-Ghislain
– Accueil d’une troupe de jeunes belges et burkinabé en juillet et présentation de leur spectacle “Choc des cultures”

2014 :

– Accueil de Juliette Compaore de l’ONG Asmade ainsi que de Mariam Ouedraogo pour la tournée de “Je me soigne ? Moi non plus !”
– Accueil du Café des Familles de Cudry lors de la journée internationale des femmes- Dixième édition des “Pleins Feux Jeunes” avec : la maison des jeunes du PAJE d’Asmade (Burkina Faso), la maison des jeunes d’Avalix (France) et le Jeune Atelier Théâtre de Saint-Ghislain et la Compagnie FMR.
– Nous avons fêté nos 30 ans avec la troupe Scenzenvies

2013 :

– Accueil des groupes suivants lors de la journée “Tutti Quanti” : le Café des Familles, le jeune atelier de Saint-Ghislain et le groupe du CPAS de Baudour
– Accueil de Juliette Compaore de l’ONG Asmade ainsi que de Mariam Ouedraogo pour la tournée du spectacle “Je me soigne ? Moi non plus !”

2012 :

– Accueil des groupes suivants lors de la journée “Tutti Quanti” : le Café des Familles, l’AFB de Busigny, Fier monde de Nismes, les Femmes Prévoyantes Socialistes du Centre et de Soignies

2011 :

– Accueil des groupes suivants lors de la journée “Tutti Quanti” : le Café des Familles, l’AFB de Busigny, Fier monde de Nismes, les Femmes Prévoyantes Socialistes du Centre et de Soignies

2010 :

– Le Théâtre du Fil de Savigny sur Orge (France) pour les “Pleins Feux jeunes”
– Le PAJE du Burkina Faso  pour les “Pleins Feux jeunes”
– La Compagnie Takapa et son spectacle ” Hypnosis” pour les “Pleins Feux jeunes”
– “Ca se dispute” du Café des Familles de Caudry et du Collège Jean Monnet de Caudry et Lamartine de Cambrai

2009 :

-“Les Callas’roles” de Liège lors des 25 ans du Copion

2008 :

Accueil, dans le cadre du septième festival “Pleins-Feux Jeunes de différents spectacle :
– “Hara Ki rire” de “Caudron, Sartiaux and Co”, Spectacle composé de chansons françaises et dialectales, de sketches et d’histoires drôles
– “Faits divers” du Jeune Atelier Théâtre
– “68 d’hier à aujourd’hui” de la Maison des Jeunes de la Turballe, mis en scène par la compagnie Anti-sèche de Saint-Nazaire
– “L’amant” des jeunes de la Maison des Jeunes du PAJE de l’ONG Asmade
–  Accueil du spectacle “Le cirque de l’ordinaire” par la Joyeuse compagnie du Bonheur dans le cadre des programmations des soirées pas comme les autres.

2007 :

– Accueil des spectacles “Allons voir si la mer” de la Compagnie Buissonnière et “Silence on parle” du Café des Familles de la CAF de Cambrai dans le cadre de “Nos soirées pas comme les autres”. Spectacles sur le thème de la parentalité et du rapport parent-adolescent.

2006 :

– Accueil du spectacle « YAABA » en mai 2006 pour une tournée en Belgique. Un partenariat  entre le Théâtre du Progrès de Ouagadougou  (Burkina Faso) et le Théâtre du Copion
– Accueil du spectacle « AQUASOU » en septembre-octobre-novembre et décembre 2006 pour une tournée en Belgique. Un partenariat  entre le l’ONG Asmade (Burkina Faso) et le Théâtre du Copion. diffusé, notamment, dans le cadre du Festival International de Théâtre Action
– Accueil du spectacle « Les ramasseurs de miettes » du Théâtre du Levant de Paris, le 13 décembre 2006 dans le cadre de “Nos soirées pas comme les autres”.

2005 :

En 2004-2005, le Théâtre du Copion fête ses vingt ans d’existence. Dans ce cadre, nous avons organisé toute une série d’évènements dont des programmations de nos spectacles mais aussi d’autres compagnies. Avec le soutien de la Direction Générale des Affaires Culturelles de la Province de Hainaut et du Parlement de la Communauté Française.

– Accueil d’un spectacle sur l’assainissement et la santé, en partenariat avec l’association ASMADE du Burkina Faso
– Organisation, en juillet, d’une exposition avec des œuvres d’artistes ayant collaboré avec le Théâtre du Copion
– Organisation en juillet des « Pleins-Feux Jeunes » au foyer culturel de Saint-Ghislain avec la présence de Dani Kouyaté, metteur en scène et cinéaste burkinabè
– Accueil du spectacle « Le café des familles » du groupe de parole de la Caisse d’Allocations Familiales de Cambrai, mis en scène par le Théâtre du Copion
– Le 15 juillet 2005 : soirée de clôture des 20 ans du Théâtre du Copion.

2004 :

En dehors des accueils, une soirée festive a été organisée le 25 septembre avec l’accueil du spectacle : « Semal solo » de Claude Semal.

– Le lundi 27 septembre 2004 à 19h30 au Foyer Culturel de Saint-Ghislain : « J’m’en fous d’en avoir marre ! » du Théâtre du Copion et de l’association Droits Devant
– Le mercredi 13 octobre 2004 à 19h dans la salle des fêtes de Villerot : « Meurtre légal » du Jeune Atelier Théâtre de la ville de Saint-Ghislain
– Le mardi 19 octobre 2004 à 19h30 au foyer culturel de Saint-Ghislain : « L’ardoise » du Théâtre du Copion en partenariat avec l’asbl « Autre Terre », le Théâtre du Baobab (Burkina Faso) et l’association Daara ji (Sénégal)
– Le mardi 9 novembre 2004 à 19h30 au foyer culturel de Saint-Ghislain : « Laafi bala ! » du Théâtre du Copion en partenariat avec les Mutualités Chrétiennes et Solidarité Mondiale.
– Le samedi 27 novembre 2004 à 19h30 à la Maison de la Citoyenneté de Baudour : « Triangle dort » des Acteurs de l’Ombre.
– Le samedi 18 décembre 2004 à 19h30 au foyer culturel de Saint-Ghislain : « Pour qui sonne le gras ? » du Collectif de Théâtre Rural.

2003 :

– Accueil du spectacle « L’ardoise » coproduit avec l’A.S.B.L. «Terre », l’O.N.G. « Autre Terre », le Théâtre du Baobab et l’association Daara Ji, avec le soutien du C.N.C.D. et du Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers-Monde.
– Dans le cadre de « Pleins Feux Jeunes 2003 » qui ont eu lieu du 4 au 10 août, accueil de l’atelier théâtre de la compagnie Anti-Sèche pour la France avec son spectacle « Rixe » ; accueil du Théâtre du Baobab du Burkina-Faso avec son spectacle «Le Rêve »

2002 :

– Accueil du Théâtre du Baobab pour le spectacle « De bouches à oreilles » du 22 mars au 3 mai.
– Accueil du spectacle « Les belles mères » coproduit avec l’A.S.B.L. « Terre », l’A.S.B.L. « Autre Terre », l’association Daara Ji du Sénégal et le Théâtre du Baobab. Tournée en Belgique de septembre à décembre.
– Accueil du spectacle « Jobforlife.bf.be » de l’Atelier Théâtre Burkinabè et du Théâtre du Public le 16 mars.
– Le J.A.T. a accueilli les spectacles « Bayavuge », « Citron vert », « D-Pendanse 2 rue” », « Checkpoint».

2001 :

– Le Jeune Atelier Théâtre de la ville de Saint-Ghislain et le Théâtre du Copion, en partenariat avec la ville de Saint-Ghislain (dans le cadre du Plan Social Intégré, soutenu par la Région Wallonne) ont organisé la deuxième rencontre internationale d’ateliers-théâtre de jeunes à Saint-Ghislain « Pleins-Feux Jeunes 2001 ».
Les troupes participantes étaient :
Pour la Belgique : Le Jeune Atelier Théâtre de la Ville de Saint-Ghislain avec leur spectacle « CRASH ».
Pour la France : L’Association Antisèche de Saint-Nazaire avec leur spectacle.
Pour le Québec : La troupe du Cyclope Borgne avec leur spectacle « LAMBS ».
Pour le Burkina-Faso : Le Théâtre du Baobab avec leur spectacle « MOONGO » ou le sacrifice.
Accueil de deux sénégalaises du village de Nganda issues de la troupe théâtrale locale « Daara ji » pour la tournée du spectacle-animation « Nii la ».

2000 :

– Accueil du spectacle « Y a pu d’argent dans le mur », de la Compagnie du Grand Asile et de « L’avis des gens, la vie des chants » de « C’est des Canailles ».
– Accueil de Juliette Compaoré pour le projet « Solidarité Burkina-Saint-Ghislain » en mai 2000.
– Accueil du Théâtre du Baobab pour la tournée de leur spectacle «Autopsie d’une démocratie ».
– Accueil et accompagnement de cinq femmes du Centre Artisanal des femmes de Ouagadougou pour la tournée de leur spectacle «Wend Kuny » pour le Festival International de Théâtre-Action.
– Accueil de Hortense Yameogo pour la tournée du spectacle «Josette et Assita ».
– Accueil du Gaza Theater (Palestine) pour leur spectacle «Welcome to hell ».

1999 :

– Accueil de Juliette Compaoré pour une série d’animations sur le projet de l’association « Songui Manégré ».
– Troisième série de programmation du spectacle-animation « Adieu l’Europe » dans le cadre du “Burkina Ya Laafi” et de l’opération 11.11.11. durant le dernier trimestre 1999.
– Seconde programmation du spectacle-animation « Ndaje » durant le dernier trimestre 1999, en collaboration avec F.C.D..
– Programmation du spectacle « Dessine-moi une maison » de l’Atelier-théâtre « Produit Brut » de La Louvière.
– Programmation du spectacle « Avis de recherche » de l’A.S.B.L. «Macadam ».
– Le Jeune Atelier Théâtre de la ville de Saint-Ghislain et le Théâtre du Copion, en partenariat avec la ville de Saint-Ghislain (dans le cadre du Plan Social Intégré, soutenu par la Région Wallonne) ont organisé la deuxième rencontre internationale d’ateliers-théâtre de jeunes à Saint-Ghislain « Pleins-Feux Jeunes 99 ».
Les troupes participantes étaient :
Pour la Belgique :  Le Jeune Atelier Théâtre de la ville de Saint-Ghislain avec leurs spectacles « Surendettement » et « Salle des pas perdus ».
Le Théâtre des Espérances et de la Vie avec leur spectacle « La Salsa des chômeurs ».
Pour le Burkina Faso : – Le Théâtre du Baobab avec leur spectacle « Autopsie d’une démocratie ».

1998 :

– Programmation du spectacle « Les mangeurs de candélabres » du Centre Dramatique en région rurale, en collaboration avec le P.A.C. de Baudour.
– Deuxième série de programmation du spectacle-animation « Adieu l’Europe » durant le dernier trimestre 1998.
– Programmation du spectacle-animation « Ndaje », durant le dernier trimestre 1998, que le Théâtre du Copion a réalisé et mis en scène au Sénégal en mai 98, dans le cadre d’un projet de développement cofinancé par l’Administration Générale de la Coopération au Développement et l’O.N.G. Solidarité Socialiste.
– Accueil de l’A.T.B. avec le spectacle « L’or du diable », dans le cadre du Festival International de Théâtre Action.
– Accueil de la Compagnie du Théâtre Blanc avec le spectacle «Agnès ».
– Accueil du Théâtre Anti-Sèche de Saint-Nazaire avec le spectacle « Le semeur d’eau ».

1997 :

– Première série de programmation du spectacle-animation «Adieu l’Europe » que le Théâtre du Copion a réalisé et mis en scène à Ouagadougou au Burkina Faso en février 97, dans le cadre d’un projet de développement cofinancé par l’Administration Générale de la Coopération au Développement et l’O.N.G. Solidarité Socialiste.
– Programmation du spectacle « Paradis Perdu » du Théâtre du Public, dans le cadre d’une sensibilisation sur la toxicomanie, en collaboration avec Présence et Action Culturelles de Baudour.
– A la demande du Jeune Atelier Théâtre de la Ville de Saint-Ghislain, le Théâtre du Copion, en partenariat avec la Ville de Saint-Ghislain (dans le cadre de son action sociale), le M.J.T. de Baudour et la Maison du Conte de Tertre, a organisé la première rencontre internationale d’ateliers théâtre de jeunes à Saint-Ghislain, « Pleins Feux Jeunes ».
Les troupes participantes étaient :
Pour la Belgique : Le J.A.T. de la Ville de Saint-Ghislain avec le spectacle « Y a pas de problème, y a un lézard ».
Pour la Pologne : Le TeArt OPTY de Varsovie avec le spectacle « A jutro ? »
Pour la France : Les jeunes de l’atelier du Carcahoux et des jeunes de l’Institut Médico Educatif (I.M.E.) de Rieux avec le spectacle « Eva, la vie à l’envers ».
Pour le Burkina Faso : L’Atelier Théâtre Burkinabé de Ouagadougou avec le spectacle « Silmandé le tourbillon ».

1996 :

– Seconde série de programmation du spectacle-animation
«Hortense ».
– Programmation du spectacle « Un puits pour Kobulga » de l’Atelier Théâtre Burkinabé, dans le cadre du 6ème Festival International de Théâtre-Action.
– Deuxième accueil de Juliette Compaoré, du Burkina Faso, pour des contacts et des conférences concernant l’association « Songui Manégré » (projet de création de latrines dans les villages).

1995 :

– Première série de programmation du spectacle-animation «Hortense » que le Théâtre du Copion a réalisé et mis en scène à Ouagadougou en février-mars 1995, dans le cadre d’un projet de développement cofinancé par l’Administration Générale de la Coopération au Développement et les O.N.G. Solidarité Socialiste et Solidarité Internationale des Travailleurs Nord-Sud.
– Programmation du spectacle « La cantatrice chauve » de Ionesco par le Collège Saint-Joseph de Aarschoot, dans le cadre d’échanges existants depuis quelques années avec l’école et le Théâtre du Copion.

1994 :

– Programmation du spectacle « Misère » du Théâtre des Intrigants (Zaïre), dans le cadre du Festival du Théâtre-Action en Hainaut.
– Programmation du spectacle « les droits de l’enfant », dans le cadre du projet européen « Kaléidoscope ».
– Premier accueil de Juliette Compaoré, du Burkina Faso, pour des rencontres de sensibilisation sur l’Afrique et la condition de la femme africaine, dans les écoles et les mouvements associatifs.

1993 :

– Programmation de « Contre Performance » de l’atelier de la commune de Lambersart (France), dans le cadre d’une sensibilisation sur la drogue.

1992 :

– Programmation de « Poussière » du Théâtre du sable pour une tournée en Belgique avec la collaboration d’une série de mouvements associatifs de notre région.

1991 :

– « Noël au Théâtre » à Boussu, Colfontaine, Dour, Mons,… avec la programmation de spectacles pour enfants, en collaboration avec les foyers culturels et mouvements associatifs.
– « Arcadio » et « Petits contes nègres pour enfants des blancs » du Théâtre du Tiroir de Laval (France) pour les écoles du Borinage, dans le cadre d’une semaine d’échanges.
– Programmation de « Petite Marie », « Gamins de misère » par les Enfants d’un Autre Soleil de l’Institut Médico Educatif de Rieux (France), pour les écoles du Borinage, Ath, La Louvière, avec des conférences pédagogiques sur le «Théâtre à l’école».
– Programmation de « Giga imagination » et « Cécilia » de la compagnie des jeunes du Carcahoux (Blangy-France).

1990 :

– Les « Plateaux d’Avril » à la Maison de la Culture de Mons, en association avec le Rectorat de Rouen et l’Association Culturelle de Trappes. Rencontres d’ateliers théâtre en milieu scolaire. En 1990, à Mons. En 1991, à Blangy. En 1992, à Trappes.

1989 :

– Programmation de spectacles pour enfants dans le cadre de journées pédagogiques sur le « Théâtre à l’école » pour enseignants à Colfontaine, en collaboration avec la Communauté Française.
– Programmation de spectacles à destination de l’enfance défavorisée à Cuesmes en collaboration avec le Théâtre des Rues.
– « Noël au Théâtre » à Boussu, avec la programmation de spectacles pour enfants, en collaboration avec l’Echevinat de la Culture de Boussu et de la Maison de la Culture de Mons.

1988 :

– Le Festival d’un Autre Théâtre à la Maison des jeunes de Dour (diffusion de spectacles demandant peu d’infrastructure).
– Programmation de spectacles pour enfants dans le cadre de journées pédagogiques sur le « Théâtre à l’école » pour enseignants à Mons, en collaboration avec la Maison de la Culture de Mons et la Communauté Française.

1986 :

– « Lettres à des morts » de l’atelier théâtre de l’entreprise Thompson de Bagneux (France).

1985 :

– Des représentations de « La Baracca » (Italie) pour les enfants de la communauté italienne de notre région.
– « Noël au Théâtre » à Quévy, avec la programmation de spectacles pour enfants, en collaboration avec les Foyers culturels et mouvements associatifs.